Entretenir son bas de contention même durant le voyage

Bien entretenu, un bas de contention peut durer très longtemps. Le nettoyage au quotidien permet de resserrer ses mailles et de préserver son élasticité tout en augmentant la durée de vie de vos bas de contention. Un accessoire de compression lavé tous les jours après usage retrouve par la suite toute son efficacité. Mais comment procéder pour l’entretien ?

Bas de contention

Lavage du bas de compression en machine

Actuellement, plusieurs modèles de collants, de mi-bas et de chaussettes de contention sont lavables en machine. Pour ne pas les abimer, l’eau doit être à basse température c’est-à-dire entre 30°C et 40°C. En outre, ces accessoires de compression doivent être considérés comme des textiles délicats. Il faudra éviter toutes les substances assouplissantes ainsi que les produits détachants qui risquent d’abimer leurs fibres et diminuer leur efficacité sur les jambes. Pour éviter de les filer, il est préférable de les mettre dans un filet spécial lavage avant de les déposer dans la machine.

Le lavage du bas de contention à la main

Pendant un voyage ou en l’absence d’une machine à laver, il est tout à fait possible de laver ses bas de contention à la main. Les conseils à suivre sont les suivants : mettez vos accessoires élastiques à l’envers pour que la bande collante ne se colle pas, remplissez d’eau une bassine ou le lavabo, rajoutez à l’intérieur du savon neutre puis trempez vos bas à l’intérieur pendant quelques minutes, frottez-les ensuite puis procédez au rinçage.

L’essorage et le séchage d’un dispositif de contention

Il ne faut jamais essorer un bas de contention à la main au risque de faire du tort à ses mailles. Pour faire évacuer le surplus d’eau, il faudra le presser à l’intérieur des paumes de la main s’il est plus fin. Mais pour les dispositifs de compression épais, il faudra les mettre à l’intérieur d’une serviette, poser le tout par terre et marcher dessus. Lors du séchage du bas de contention, toute source de chaleur doit être évitée : soleil, radiateur, sèche-linge, fer à repasser, etc. Au lieu de le suspendre sur une corde, il est préférable de l’étendre bien à plat sur une surface plane.

Quelques astuces pour préserver la longévité du bas de contention

Comme les dispositifs de contention prescrits par le médecin et pris en charge par les organismes sociaux ne seront renouvelés qu’après 6 mois, il faudra en prendre soin chaque jour. Afin de ne pas les abimer avec les ongles et les bagues, il est préférable d’utiliser un gant pour l’enfiler. Comme certaines femmes ont besoin d’hydrater leurs jambes avec des crèmes pour se faire belle avant de prendre un vol par exemple, il faudra attendre quelques minutes avant d’enfiler un bas de compression car la bande collante en silicone qui le maintient en place risque de ne pas être efficace. Si c’est le cas, il ne faut pas hésiter à le nettoyer avec un coton imbibé d’alcool dilué avec de l’eau ou du gel antiseptique pour les mains. Lors de l’achat, optez pour un dispositif de contention de bonne qualité malgré son prix un peu plus élevé notamment lorsqu’il est prescrit pour des raisons de santé : insuffisance veineuse, œdèmes, varices, etc. Comme les autres accessoires élastiques, il sera parfait pour la régulation de la circulation du sang mais lorsque la qualité de la fibre textile est au top, il pourra durer 6 mois voire même plus.